L’utilisation d’un détecteur de métaux ne se limite pas uniquement aux fouilles archéologiques. Les entreprises comme les particuliers peuvent l’employer pour différentes raisons. Cependant, il n’est pas toujours évident pour un non-connaisseur de manipuler cet engin correctement. Voici donc, ce que vous devez savoir pour bien utiliser un détecteur de métaux. 

Qu’est-ce qu’un détecteur de métaux ?

Il s’agit d’un appareil conçu pour détecter tout objet métallique enfoui ou caché. Vous pouvez en trouver auprès des agents de sécurité, des démineurs et des archéologues qui aiment déterrer les objets anciens. Les appareils pour IRM disposent également d’un détecteur de métaux. L’utilisation d’un détecteur de métaux est réglementée dans certains pays comme la France, la Belgique et l’Espagne. 

Quels sont les différents types de détecteur de métaux ? 

Il y a deux types de détecteur de métaux : les modèles à induction pulsée et les VLF.

Les modèles à induction pulsée 

Ces détecteurs sont dotés d’une seule bobine qui est frappée par le courant sous forme d’impulsions. Cela permet à l’appareil de générer un champ magnétique permettant de détecter les métaux. Le champ varie selon la taille de l’objet présent dans le sol et la profondeur où il se trouve. Le détecteur à induction pulsée est assez puissant puisque l’intensité du champ est beaucoup plus importante. C’est la raison pour laquelle, il est important de bien définir l’utilisation de l’appareil avant d’effectuer l’achat. Le détecteur à induction pulsée est beaucoup plus onéreux. Il constitue un investissement assez conséquent qu’il est primordial d’évaluer son utilisation avant de l’acheter. 

Les VLF

Les détecteurs VLF sont beaucoup plus accessibles sur le marché. Ils sont dotés de deux bobines, dont l’une (la bobine émettrice) permet au courant de circuler à l’intérieur de l’appareil et l’autre (la bobine réceptrice) reçoit les champs magnétiques pour détecter les métaux.   C’est la bobine émettrice qui transmet le signal vers le sol. Quand l’onde magnétique rencontre un objet métallique, la seconde bobine intercepte le signal. L’intensité du signal varie de la taille de l’objet et la profondeur à laquelle il se trouve.  

Comment choisir un détecteur de métaux ? 

Il y a quatre critères sur lesquels vous devez vous baser avant d’acheter votre détecteur de métaux.  

  • La puissance
  • La discrimination
  • Le mode BEACH
  • La polyvalence

La puissance du détecteur

Ce critère est important pour déterminer la performance de l’appareil. La puissance du  détecteur est exprimée en Khz. Plus celle-ci est importante, plus l’appareil est performante, et plus il peut détecter les objets en profondeur. Mais attention, il faut de l’expérience pour manipuler un appareil trop performant pour éviter de creuser n’importe où. La puissance idéale d’un détecteur de métaux est de 17khz, cela vous permettra d’avoir une bonne maitrise de l’appareil. 

La discrimination du détecteur de métaux

Cette option vous permet d’appliquer des filtres sur le type de paiement à détecter. Cela vous évitera d’être bipé au moindre bout de métal qui se trouve dans le sol. Presque tous les nouveaux détecteurs de métaux disposent de cette option. 

Le mode BEACH (plage)

Cette option est très utile si vous devez faire des fouilles à la plage. Votre appareil ne sera pas perturbé par la conductivité due à l’eau salée. Pour que cela soit possible, il faut bien évidemment assurer l’étanchéité du disque du détecteur. 

La polyvalence du détecteur

Acquérir un détecteur polyvalent est un achat malin. Ce type d’appareil vous permet de travailler sur différents types de terrain. Cela vous permettra de faire des économies sur le prix d’achat et sur la zone de rangement des détecteurs. 

Comment se servir du détecteur de métaux ? 

La première précaution que vous devez appliquer quand vous utilisez un détecteur de métaux c’est d’éviter de porter des bijoux durant la détection. Cela pourrait fausser les recherches. Vous devez également paramétrer correctement votre appareil en réglant la puissance et la discrimination de l’appareil. N’oubliez pas d’utiliser un bon casque pour l’écoute. L’idéale c’est de le brancher directement au détecteur pour vous isoler des bruits extérieurs. Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur les signaux de détection des objets enfouis dans le sol. Si votre appareil dispose d’une option « jewellery », n’hésitez pas à l’activer. Cela vous permettra d’optimiser les résultats. 

A propos de l'Auteur

Romain priette

Bienvenue sur mon blog, passionnée dans la detection depuis 10 ans 😅😅 je suis passé par plein de matériel différent. J'ai commencé réellement sur la marque garrett et je suis actuellement sur le magnifique, sublime, performant et léger 👉 XP DEUS 👈 Made in France. Par le biais de ce blog je mets en avant mes connaissances pour partager ma passion au plus grand nombre. Bonne lecture.

Afficher Tous Les Articles